mardi 4 avril 2017

Les petits oeufs


Les oiseaux nichent un peu partout en ce moment : mésanges, tourterelles... et un tour du jardin peut parfois ressembler à une chasse aux oeufs...

dimanche 2 avril 2017


En ce moment on mange léger, mais ça n'empêche pas de se faire de bons desserts...
Verrines de compote de pommes maison accompagnée d'une cuillerée de crème d'Isigny et des derniers petits sablés au beurre, c'était bien bon!
Et en entrée c'était de petites tranches de pain grillé à la tartinade poivron/amande.


Le jardin reverdit d'un coup, c'est toujours aussi merveilleux à redécouvrir...

dimanche 12 mars 2017

Episode 17 : préparer sa garde robe de printemps



Un épisode avec la fin des projets tricot d'hiver et le début des projets couture de printemps.
N'hésitez pas si vous avez des questions.

dimanche 12 février 2017

Tourte aux pommes

Aujourd'hui j'ai eu envie d'utiliser les pommes cueillies cet automne et conservées tant bien que mal à la cave. Ça fait longtemps que j'ai envie de préparer une tarte avec de jolis croisillons dessus. Le seul problème c'est que je ne savais pas comment m'y prendre pour entrelacer la les bandes de pâte. En fait il y a une technique et c'est vraiment facile une fois qu'on a compris la danse.


Pour la pâte, j'ai utilisé ma recette habituelle.

 Pour la pâte il vous faut:

. 250g de beurre froid
. 500g de farine
. 75g de sucre glace
.  1 c à c de sel fin
. 8 c à s d'eau et 1 c à s de vinaigre de cidre


Pour la garniture, il vous faut:

. 1kg de pommes
. 50g de sucre
. 2 c à s de jus de citron
. 2 c à c de cannelle en poudre
. 1/2 c à thé (tea spoon) de muscade
. 15g de beurre
. une pincée de sel


Dans une jatte, sabler le beurre coupé en dés avec les ingrédients secs du bout des doigts jusqu'à 
ce que tout le beurre ait disparu et que vous obteniez un sable fin. Ajouter ensuite l'eau et le vinaigre de cidre et mélanger puis malaxer jusqu'à obtenir une boule de pâte homogène. Laisser reposer 45 minutes au frigo.


Pour réaliser de belles bandes dentelées, j'ai utilisé cette jolie roulette en bois. Je trouve cet objet magnifique.
Séparer la pâte en 2 boules égales. Étaler la première sur quelques millimètres d'épaisseur (environ 3mm ici) et sur un diamètre permettant qu'elle dépasse un peu des bords du moule. La pâte se tient bien et elle est facile à étaler, on peut donc l'étaler finement. La placer dans le fond du moule et piquer le fond avec une fourchette.

Étaler la deuxième moitié de pâte sur la même épaisseur. Découper des bandes régulières avec une roulette ou un couteau.


Éplucher les pommes puis les couper en tranches assez fines. Les placer dans une jatte avec les épices, le sucre, la pincée de sel et le jus de citron. Bien mélanger puis verser la préparation dans le moule.


Déposer quelques petits morceaux de beurre sur les pommes (ou les mélanger à la préparation plus tôt). Disposer des bandes de pâte régulièrement sur les pommes. J'ai choisi de peu les espacer mais sur la prochaine je ferai des bandes plus larges beaucoup plus espacées.

Et maintenant c'est le moment de créer ces jolis croisillons. Poser une cuillère en bois au milieu de la tarte perpendiculairement aux bandes.

Relever une bande sur deux et la rouler par dessus la cuillère en bois.


Déposer une bande de pâte à l'emplacement ainsi libéré, au plus près de la cuillère puis recouvrir avec les bandes de pâtes qui viennent d'être soulevées. Et voilà! C'est ça le petit truc à connaître!


Avancer la cuillère d'une bande et la poser sur celle que vous venez de créer. Recommencer la même technique en soulevant cette fois les bandes de pâtes qui étaient restées couchées la première fois. En fait on décale d'une bande, c'est ce qui va créer l'alternance dessus/dessous et ce joli enchevêtrement.


Déposer une nouvelle bande de pâte devant la cuillère puis reposer les bandes relevées.



Et recommencer l'opération jusqu'à avoir atteint le bord.







Une fois toute la tarte recouverte, découper le bout des bandes qui dépassent un peu trop (et les goûter, cette pâte est délicieuse crue je trouve) puis souder les bords avec les doigts.



Dorer le dessus de la tarte au lait ou à l’œuf. J'ai doré la pâte au jaune d’œuf et celui-ci a bruni, mon dessus de tarte était plus noirci que doré à mon goût.


Cuire la tarte à 180°C pendant environ 1h15. La pâte doit être dure et sonner creux et la préparation aux pommes doit faire des bulles.


Déguster encore tiède et ajouter une cuillère de crème épaisse ou de glace à la vanille pour les gourmands.

dimanche 22 janvier 2017

La rivière gelée


Cette semaine de grand froid est un bonheur, le plaisir de s'emmitoufler d'écharpes, de gants et de bonnets, de marcher au grand air, sous un soleil éclatant, de revenir les joues rosies par le froid...


Et la surprise de la semaine c'était de trouver la rivière gelée. Ça n'arrive quasiment jamais par ici. C'est drôle de voir les oiseaux se poser sur l'eau durcie par le froid et de regarder les canards patiner!


La promenade du matin le long de la rivière prend tout de suite une autre allure, plutôt dépaysante. Ça faisait longtemps que j'avais l'impression de ne pas avoir d'hiver. Ces quelques jours me font du bien, surtout avec ce soleil (même si j'adorerais qu'il neige). Ce temps froid, sec et lumineux me remplit d'énergie.



Ce matin on a rallongé un peu notre tour pour arriver juste derrière la petite église située non loin de la maison. J'aime m'avancer dans le petit chemin qui passe entre les prés, entre une barrière en bois et une jolie petite haie de buissons. Je n'y étais pas passée depuis longtemps.

vendredi 20 janvier 2017

Week-end!


C'est un week-end hivernal qui commence... La rivière devant la maison a gelé! Il fait un froid piquant et le ciel est limpide, d'un bleu glacial.
Donc ce soir, c'était chocolat chaud et tartines pour le goûter...

Dans mes envies de ce début d'année il y a celle de refaire des articles plus régulièrement, et j'aime bien ces petits billets du vendredi soir... avec mes envies pour le week-end, mon programme...


Week-end d'hiver cela veut dire :
- une promenade en forêt emmaillotée de laine
- du tricot, du tricot
- lire bien au chaud sous un plaid en regardant le froid par la fenêtre et les oiseaux venir picorer les noix qu'on leur concasse devant les fenêtres.

Je n'ai pas yoga demain, donc je vais me délecter de mon samedi matin à tricoter en pyjama!
Je viens de terminer un bonnet donc je vais monter un autre projet : ma petite maman a froid à ses oreilles sur son vélo, je vais donc lui faire un cache oreilles. Et j'ai bien envie de me faire une autre paire de chaussettes!


Et vous, quel est votre programme pour ce week-end glacial?

*** Bon week-end!!! ***

jeudi 19 janvier 2017

Sibella


Le voici le voilà mon pull Sibella. Je l'ai terminé depuis longtemps mais je n'avais jamais fait d'article ici... Les photos ont été prises cet automne et j'ai un peu trainé pour écrire cet article, mais j'ai beaucoup porté mon pull! C'est un modèle de Carrie Bostick Hoge, il existe également en gilet.
Je l'ai tricoté en alpaga non teint acheté au printemps à Mouton village. Il me semble en avoir utilisé 6 pelotes.


J'ai fait quelques modifications. Comme je ne fais pas la même taille en haut et en bas, j'ai fait les diminutions jusqu'à la taille mais pas d'augmentations ensuite pour la poitrine. J'ai rallongé le pull de quelques centimètres ainsi que les manches. Je ne referai pas de pull d'hiver à manches 3/4, c'est un peu trop court à mon goût, même avec un t-shirt à manches longues en dessous.


Le plastron (je n'arrive pas à trouver un équivalent satisfaisant du mot "yoke" en français) fait toute la beauté du pull. Le motif de dentelle est simple mais comme j'avais modifié le nombre de mailles pour que le pull soit bien ajusté à ma poitrine, j'ai dû jongler avec le diagramme mais finalement tout s'est bien passé.

Ce pull se tricote du bas vers le haut (bottom-up), construction que je n'avais encore jamais testée pour un pull tricoté en circulaire. Le seul point qui m'a posé problème, c'est le passage des aisselles, le tricot devient très serré quand on ajoute les manches au corps du pull afin de tricoter le "yoke" sur tout le haut du pull. Au bout de 10 rangs le tricot redevient plus lâche et plus aisé.
Le fait de commencer par en bas rend l'ajustement de la longueur du pull plus difficile. Comme je mesure 1,70m j'ai l'habitude de rallonger mes pulls, mais c'est plus approximatif dans ce sens là.